14/05/2010

437 Le moi profond du combattant

Quand on est dans un art martial, c'est contre plusieurs aggresseurs (et non pas adversaires qui a notation sportive, je ne parle pas du coup des partenaires) et pour survivre. On a en face de soi des personnes déterminées et prête à tout pour te détruire.

Le fait que ça c'est démocratisé, même fédéralisé en France, on peut comprendre que l'on parle pas de l'attitude que l'on doit développer en soi. La déprogrammation morale que l'on doit accepter de subir pour qu'aucune pensée parasite et ralentissante viennent troubler sa propre survie.

Quand on voit dans la série Jack Bauer, surtout sur la saison 8 épisode 22, on se rend compte de ce qu'il faut vraiment être, dans quel état martial il faut s'addoner pour être efficace.

Avoir un coup toujours d'avance pour tromper son ennemi et qui se noient dans une confiance toute relative.

Être déterminé pour se donner LA chance de survivre.

Le calme le l'entrainement pour ne pas paniquer et ne pas être bousculé par les aléas extérieur.

Et avoir cet esprit de violence EXTRÊME, repoussé par la morale bien pensante, si on veut aller vite avec des résultat immédiat.

On ne peut pas evidemment apprendre ou programmer cela pour le bon père de famille qui vient juste jouer à faire la guerre ou le cowboy et l'indien ou même le catcheur suivant la mode du moment.

Ce n'est pas parce que c'était secret qu'il y avait peu de monde dans les écoles de l'ombre qui travaille essentiellement sur cet aspect, c'est qu'il n'y avait pas tant que ça de candidats quand même. Il y avait la sélection après et légendaire.

De nos jours pour se développer il faut avoir un gros groupe pour trouver des particulier qui tendront vers cette vérité. En effet il n'y a plus cette ambiance ce non-droit donc on se sent plus protéger dans notre monde occidental, et de cela découle qu'il n'y a pas besoin de chercher à survivre. Pourtant la légende des super-samouraîs aident quand même à découvrir le sur-doués qui n'aurait peut être pas eu le besoin naturel de le développer dans le monde des arts martiaux mais aurait été remarquable dans le monde des affaires ou autres domaines.

La déchéance des arts martiaux se situe qu'on croit que la masse qui a raison. Et du coup ce surdoué ne se reconnaitra pas dans ce monde trop pervertit et ira exercer son talent ailleurs ce qui tuera à terme l'art martial "vrai" puisqu'il n'y aura plus ce génie qui le transformera à sa sauce et le rendra encore plus vraie.

19:11 Écrit par jemetone2tou | Commentaires (0) |

Écrire un commentaire