28/08/2010

440 Education: effet du pygmalion

Un test américain a démontré que si on donnait une liste d'enfants considérée comme supérieurement intelligent à des professeurs, on pouvait remarquer qu'à la fin de l'année les élèves de cette liste avaient significativement mieux progressé et évolué que leurs camarades. Cette liste a été pourtant complètement tiré au hasard mais les enseignants ont fait confiance aux scientifques. Ils n'ont pas cherché à les contredire et sûrement si un de ces enfants de cette liste avait plus de difficultés alors l'enseignat devait, lui, se mettre en cause et donc rechercher une solution plus adapté à cet élève là faussement encensé.

Donc importance de l'état d'esprit de l'enseignant sur le potentiel imaginé sur l'enfant que l'on a en face de soi. Ce qui veut dire que la culture de l'enseignant, c'est à dire sa manière d'appréhender l'élève est primordial pour son évolution.

Ce qui fait que si la culture enseignante considère que l'enfant est a priori nul, alors ce dernier est amené dans cette fausse impression. Ce qui semble être une culture française dans le monde de l'éducation.

Ce n'est qu'une habitude et une recherche de facilité, de se concentrer sur le potentiel supposé et non pas aller contre.

10:14 Écrit par jemetone2tou | Commentaires (0) |

Écrire un commentaire