01/10/2012

457 Ce que j'ai compris de l'astrophysique.

Tout d'abord Newton qui détermine la GRAVITE et de lui découle que l'on peut prévoir le monde qui nous entoure avec des formules mathématiques. L'exemple du boulet lancé par le canon. tout devient prévisible et causale. C'est la première Force de la Gravité

Cependant cela ne fonctionne pas dans l'observation de l'espace. Einstein lui découvre la RELATIVITE RESTRAINTE, c'est à dire que tout est relatif par rapport à la masse et à la vitesse, ainsi découle t il que l'énergie vient de la masse et de la vitesse de la lumière, le célèbre E=MC2. Ensuite la RELATIVITE GENERALE, la masse à une influence sur l'espace et donc le temps. Plus on va vite plus le temps se ralentit et plus la masse devient grande, ce qui rend donc impossible la vitesse de la lumière car la masse deviendra trop grande à déplacer et l'énergie nécessaire infini. D'autant plus que la masse plierait l'espace temps, théorie démontré lors des ecplises solaires où l'on voit la courbe de la lumière en effet le soleil n'est pas observé à sa place normale. Ce qui engendre encore plus un déterminisme et donc on peut dire qu'il y a eu un Alpha, le Big Bang et un Omega le Big Crunch ou le Big Freeze (théorie de la themrodynamique qui dit que on ne peut passer que du chaud au froid dans le temps, ainsi on prouve qu'il y a eut une énorme chaleur au début qui se refroidit au fur et à mesure de l'expansion de l'Univers)

Mais dans le monde extrèmement petit des atomes les lois de la relativité ne fonctionne pas. C'est la PHYSIQUE QUANTIQUE où justement le déterminisme n'est pas applicable, car le simple fait d'observer on ne peut savoir qu'une chose, soit la vitesse de la particule ou soit sa postion mais pas les deux. l'observateur influence l'observation. C'est bien sûr démontré mathématiquement, c'est le paradoxe  du chat de Schrödinger qui peut être mort et vivant tant qu'on a pas ouvert la boite. Car la physique Quantique se base sur des probabilités. Nous sommes donc en une présence d'une science indeterminé.

Par contre en y réfléchissant et changeant le terme indertéminé en indeterminable, on peut par le chaos et le paradoxe de Zénon, qu'on ne peut pas déterminé ajourd'hui mais que cela n'empèche pas qu'il y a des causes et effets logique dans l'atome.

En effet la THEORIE DU CHAOS prédit que le simple vol de papillon bouleverse tout conséquences. Ainsi la météo se trouve dans ses calculs llimité à quelques jours de prévisions. En effet il ne peut pas prévoir un mouvement inattendu par le calcul car pas programmé ou trop complexe.

Aussi si on ajoute le PARADOXE DE ZENON que tout est pluriel c'est à dire divisible, c'est à dire que la flèche n'atteindra jamais sa cible, car la distance qui les sépare est divisible à l'infini.

Ainsi si une chaleur par exemple de 20° peut changer la météo, alors 20,145° par la théorie du chaos les 0,145° vont changer la donne et étant donné que l'on peut rajouter à l'infini des chiffres après la virgule et que chaque chiffre à une conséquence extrème alors on ne peut pas non plus déterminé le futur lointain précisément.

Ce qui aboutit encore à la possibilité oui ou non y a t il un loi qui regroupe le tout, la formule de Dieu comme le disait Einstein.

Il y a donc la force de gravité, électromagnétique,  la force faible et forte, cependant on pense que plus la chaleur est intense moins il y a de différentiation dans ces forces. la force faible est la force qui lie les électrons au protons et quand on arrive à la scincer ou fusionner on a la bombe nucléaire)

Aussi toutes ces théories repose toujours sur certains chiffres comme Pie 3,14...), le Nombre d'Or ((1+racine de 5)/2) etc qui font que si il y avait une différence dans un des chiffre après la virgule tout serait différent et certainement tout s'écroulerait.

Enfin aujourd'hui il existe une théorie qu'il n'y aurait pas 1 big bang mais pusieurs. Car il y a une constante qui ne l'est pas dans le temps... ce qui aboutirait (rapidement) à la conclusion que après le big bang ça serait le big crunch (c'est à dire le retour en arrière comme quand je lance une pièce de monnaie en l'air et qui retombe par la gravité) et qui reexploserait pour repartir dans un autre cycle de plusieurs milliard d'année...

Certains physiciens poussent même l'hypothèse que l'homme est une phase pour créer une intelligence artificielle qui surpassera les limites du créteur, pour conquérir le monde entier, se reproduire toujours en s'améliorant, et ainsi au big crunch prévoir les formules mathématiques pour qu'au big bang prochain la formule universelle recompose le tout et donne l'éternité à "l'intelligence" ce qui aboutit que Dieu est recréra par la lumière l'univers.

10:50 Écrit par jemetone2tou | Commentaires (1) |

Commentaires

Sur le paradoxe de Zénon, on sait aujourd'hui que la somme des moitiés à l'infini donne un un nombre fini... donc c'est pour ça qu'on arrive à toucher la cible.

Écrit par : jemetone2tou | 18/08/2017

Écrire un commentaire